La prothèse adjointe complète
 - La prothèse adjointe totale appelée communément "dentier" est une prothèse à appui gingival qui restaure une édentation totale du maxillaire ou de la mandibule. La prothèse est amovible, elle doit être retirée pour le nettoyage et le brossage, puis remise en place par le patient.

Passage de l'édentation partielle à l'édentation totale

Avant l'extraction des dernières dents, le praticien prend une empreinte et fait fabriquer rapidement des prothèses transitoires complètes en résine.

Lors de la séance des extractions en série, le praticien place en bouche la ou les prothèses transitoires directement à la place des dents extraites. Cette méthode permet au patient de ne pas subir de préjudice esthétique et de s'habituer à une prothèses complète.

Prothèse complète sur attachements

Les dernières dents sont taillées à une faible hauteur et recouvertes de couronnes qui comportent des attachements boutons pressions permettant une meilleure tenue de la prothèse.

Une barre d'ancrage peut aussi être réalisée entre deux dents non mobiles. La barre relie les deux couronnes de faible hauteur. Sur cette barre viennent s'ancrer des petits cavaliers solidaires de la prothèse adjointe. La rétention de celle ci est nettement améliorée grâce à cette technique.


Radiologie
Les radiographies permettent de visualiser à travers le corps la totalité des dents et leur environnement osseux, ainsi que le crâne et les articulations mandibulaires.

Radiographies intraorales

Elles sont effectuées au cabinet dentaire.
  • radiographie périapicale, d'un groupe de dents, de leurs racines et structures environnantes.
  • radio interproximale, ou "Bitewing" permet de déceler les caries et défauts des couronnes dentaires des deux arcades.
  • radiographie occlusale ou mordu facilite l'examen du maxillaire ou de la mandibule.


Radiographies extraorales

Elles sont effectuées dans les cabinets de radiologie ou dans certains cabinets dentaires.
  • la téléradiographie du profil crânien, utilisé surtout en orthodontie permettant les mesures nécessaire au diagnostic.
  • panoramique ou orthopantomogramme, cette radiographie permet de visualiser la totalité de la bouche, d'une articulation à l'autre.


On distingue les radiographies argentiques ayant comme support un film et les radiographies numériques qui sont prises par un capteur numérique ou une plaque photosensible. L'image numérique est alors stockée dans un ordinateur.